Des animations créatives pour rendre votre mariage inoubliable

Vous êtes à la recherche d’une animation originale pour votre mariage ? Voici une liste des idées les plus créatives pour passer un moment inoubliable avec tous vos convives !

Une vidéo : Classique mais indémodable, elle se décline de toutes les sortes : un diaporama photo des mariés, de leur enfance jusqu’au mariage, un montage accompagné de sketchs et d’anecdotes sur les mariés, ou encore une vidéo de chaque convive racontant un souvenir vécu avec l’un des mariés.

Un lâcher de lanternes : Comme le veut la tradition Thaïlandaise, le lâcher de lanternes est un moment chargé en émotion lors duquel chacun fait un vœu en laissant s’envoler sa lanterne. C’est l’animation idéale pour couper le repas ou faire patienter vos convives entre deux services. Prêtez néanmoins attention au choix des matériaux de votre lanterne et veiller à demander les autorisations nécessaires.

Des jeux de société grandeur nature : Pictionnary, morpions, bowling, puissance 4 ou encore dominos, pourquoi ne pas les proposer en version XXL à vos invités pendant le vin d’honneur ? Retour en enfance et fou rire assuré ! En location ou fait soi-même, ils amuseront petits et grands toute la soirée.

Un safari photo : Une animation assez simple à mettre en place qui occupera vos invités tout au long de la soirée. Il vous suffit de dévoiler une liste de photos à prendre au cours de la soirée ainsi qu’un appareil photo (jetable ou polaroid) et de laisser vos invités immortaliser ces moments inoubliables. Et pourquoi pas y ajouter une récompense à la clé ?

Un confessionnal : Dans un espace à proximité de la soirée, installez une caméra afin que vos invités puissent vous laisser un petit message vidéo. Que ce soit un « debrief » de la soirée ou simplement un petit mot doux, les souvenirs vidéo qui en découleront seront mémorables !

Des mots croisés personnalisés : C’est le meilleur moyen de tester les connaissances de vos convives sur votre couple ! Un petit jeu de table pour occuper vos invités lors de temps morts qui vous demandera seulement un peu d’imagination. Vous pouvez également le décliner en quizz et pourquoi pas offrir une récompense au gagnant à la fin de la soirée.

Le jeu des binômes : Idéal pour briser la glace entre les invités qui ne se connaissent pas et assurer une ambiance conviviale, ce jeu est très simple à organiser. Il vous suffit de petits morceaux de papiers, un stylo et un chapeau. Écrivez sur chaque papier la moitié d’un duo célèbre (Astérix et Obélix, Tintin et Milou, Laurel et Hardy…) puis faites piocher les invités. Les premiers à trouver l’autre moitié de leur duo ont gagné !

Un bar à tatouages éphémères : Rien de mieux pour donner une touche Rock’n’Roll à votre mariage ! Vous pouvez commander toutes sortes de tatouages éphémères sur internet et même les personnaliser en y ajoutant les initiales des mariés. Facile à organiser, cette animation nécessite seulement de l’eau, une éponge et des serviettes pour un moment mémorable !

Toutes ces animations feront de votre mariage un moment unique et inoubliable pour une soirée qui vous ressemble !

Comment organiser un Enterrement de Vie de Jeune Fille ?

Votre amie vous a désignée pour organiser son enterrement de vie de jeune fille mais vous ne savez absolument pas comment vous y prendre ? Aucun problème ! On vous dévoile les règles d’or à respecter pour un EVJF parfait !

Première étape : Dresser la liste des invités !

Étape cruciale, elle permet de déterminer le nombre de participantes motivées pour enterrer la vie de célibataire de votre amie. Il est primordial de demander à la future mariée de nommer ses invitées ! Il ne faudrait pas inviter une ex-amie devenue ennemie !

Deuxième étape : Se renseigner auprès des futurs époux

Afin d’être sûre que votre amie sera disponible le jour de son enterrement de vie de jeune fille, demandez-lui de vous donner cinq dates possibles pour ce grand jour. Renseignez-vous également auprès du futur marié ou de ses témoins pour trouver le même jour de disponible. Enfin, n’oubliez pas de demander les activités à proscrire du programme.

Troisième étape : Lancer les invitations

Une fois la date fixée et la liste des invités définie, il est temps de lancer les invitations ! À vous choisir la façon dont vous allez inviter toutes les copines : par mail, par texto, en créant un groupe Facebook… N’hésitez pas à imposer une date de réponse et sollicitez les jeunes femmes à répondre à ce message, même négativement. Proposez ensuite aux invitées différentes dates pour une première rencontre.

Quatrième étape : Organiser la première rencontre

Après avoir trouvé la date idéale, conviez toutes les participantes à un rendez-vous, dans un bar ou chez vous par exemple. Cette soirée sera l’occasion pour certaines des filles de se rencontrer et pour vous de proposer des activités pour le tant attendu EVJF ! Ce moment sera également l’occasion de récolter des idées d’animations à proposer lors du grand jour ainsi que le budget que chaque participante est prête à accorder.

Cinquième étape : Confectionner un programme et un devis

Après cette première rencontre et plein d’idées en tête, il faut maintenant établir le meilleur programme possible en prenant en compte toutes les informations. N’hésitez pas à réaliser plusieurs programmes, avec un budget plus ou moins important.

Sixième étape : Recontacter les invitées

Maintenant que les programmes sont prêts, il est important de demander l’avis de l’ensemble des participantes. Proposez les différents programmes élaborés en précisant les budgets de chacun et demandez à l’ensemble des filles de choisir leur préféré. Encore une fois, n’hésitez pas à imposer une date de réponse.

Septième étape : Finaliser le programme et récolter les fonds

Après la réponse des participantes, déterminez le programme de la fameuse journée d’enterrement de vie de jeune fille. Recontactez une ultime fois les filles afin de leur annoncer le programme définitif et invitez-les à verser leur part avant de la date donnée.

Maintenant que ce grand jour est parfaitement organisé, il ne vous reste plus qu’à profiter du moment !

La Provence, terre de goûts

Région baignée de soleil, entre Méditerranée et Alpes du Sud, la Provence bénéficie d’une position géographique propice au développement de la faune et la flore, offrant ainsi des produits de qualité pour cuisiner ! Légumes gorgés du soleil des Alpilles, fruits de mer fraîchement pêchés dans la Grande Bleue ou crus millésimés AOC : la Provence régale vos papilles.

Pour commencer – une farandole de saveurs

Fruit typiquement méditerranéen, l’olive souvent connue pour son huile, se décline sous forme de tapenade en Provence. Recette emblématique, inventée en 1880 à Marseille, on la faisait en pilonnant, dans un mortier, olives noires ou vertes, huile d’olive, câpres, filets d’anchois, ail et herbes de Provence. On la déguste traditionnellement tartinée sur un morceau de pain. Et quoi de mieux qu’une Fougasse ? La plupart des régions françaises ont leur propre version de ce pain. En Provence, on la revisite grâce à des olives, du fromage et de l’anchois ! Ce petit poisson d’eau salée est souvent utilisé dans les recettes du terroir. On le retrouve notamment dans la salade niçoise, dont la recette est fervemment défendue par les locaux, ou encore en anchoïade.

Pour continuer – des plats entre terre et mer

Plutôt poisson, plutôt viande, plutôt légume… la cuisine provençale satisfait tous les goûts. La réputation de la bouillabaisse marseillaise n’est plus à faire. De la soupe faite de la pêche du jour, à un plat de la haute gastronomie, la bouillabaisse est inscrite dans les mœurs. Elle se compose traditionnellement d’au moins trois poissons qui peuvent varier, l’atout principal du plat étant l’assaisonnement : mélange d’herbes de Provence, d’ail, d’oignons et de tomates. Et bien sûr, le tout accompagné de rouille. Côté soupe, on retrouve la soupe au pistou. Variante provençale du minestrone italienne, cette soupe peut se manger froide ou chaude, en entrée tout comme en plat, agrémentée de parmesan ou d’Emmental râpé. Entre terre et mer, l’aïoli se compose d’une sauce maison – faite de jaunes d’œuf, d’huile d’olive, d’ail et de jus de citron -, de légumes bouillis, d’œufs durs, et de poissons. Côté légumes, la cuisine fait la part belle aux légumes du soleil qu’on retrouve déclinés en ratatouille de Nice, en farci de légumes, en Tian, ou « à la provençale » agrémentés d’ail, de persil, de basilic et de chapelure. Côté viande, on se régale avec une daube : plat en sauce au vin rouge, riche et savoureux. Traditionnellement de bœuf, on peut également préparer une daube de taureau, la gardianne, ou de sanglier, le civet.

Pour finir – le plaisir des becs sucrés

Spécialité de la ville d’Aix-en-Provence, le calisson est une douceur à base de fruits confits, de poudre d’amandes, de miel et de sucre. N’hésitez pas à visiter le Musée du Calisson du Roy René lors d’un passage à Aix-en-Provence. Amateur de fleur d’oranger, vous apprécierez les navettes : un gâteau sec originaire de Marseille. S’inscrivant dans la tradition provençale des Treize desserts de Noël, la pompe à huile est commune dans la Région. Elle tire son nom du procédé de verser de la farine pour pomper l’huile d’olive au fond des cuves à huile. Les douze autres desserts : la fougasse, les noix, les noisettes, le nougat blanc, les fruits confits, les pommes, les poires, les oranges, les raisins, le vin cuit, les dattes et la confiture.

Pour accompagner – un accord exaltant

Vous apprécierez bien une dégustation du fameux pastis. Nombreuses sont les marques locales qui déclinent les saveurs traditionnelles anisées par des assemblages personnels. Parmi les plus notables, on retrouve Pernot Ricard, Henri Bardouin et Pastis 51. La Provence est également internationalement connue pour ses vins AOC. Pourquoi ne pas partir sur la route des vins de Provence ? Vous y découvrirez de nombreux châteaux viticoles locaux comme le Château de la Galinière, des Côtes de Provence 100% certifiés en agriculture biologique.

Bon appétit sur les routes de Provence !

Mariage provençal : quel cadeau pour mes invités ?

Lors d’un mariage, il est de tradition d’offrir à ses invités un cadeau, une attention particulière, pour les remercier d’avoir partagé ce moment spécial.. Chaque couple a à cœur d’offrir LE cadeau qui le représente. Un mariage provençal en perspective ? Nous vous proposons une rencontre avec ce que la Provence a de mieux à vous offrir pour votre Grand Jour.

Les dragées

Cette petite gourmandise alliant l’amertume de l’amande avec la douceur du sucre, est à l’origine réputée pour combattre la stérilité. Les dragées en deviennent donc indissociables de tous moments de fête et représentent le cadeau d’invités par excellence. Cette attention typique des mariages reste une valeur sûre pour faire plaisir à vos convives.

Calissons d’Aix

Fleuron du terroir provençal, le calisson d’Aix est une friandise antique à base de fruits confits et d’amandes broyées, nappée de glace. La version la plus répandue de la Ville d’eaux est apparue justement lors d’un mariage, celui du Roi René d’Anjou avec Jeanne de Laval. Lors du repas de noce, le pâtissier de la Cour a pu faire goûter sa nouvelle création à Jeanne, réputée peu souriante. Voyant la Reine sourire à pleines dents, un courtisan demande à son voisin « que goûte la Reine avec autant de plaisir ? », celui-ci lui répond « di câlins souns » (ce sont des câlins). Légende ou réalité, la petite histoire fait sourire et laisse imaginer le plaisir que prendront vos invités à déguster ces petites gourmandises !

Sachet de lavande ou bonbon à la lavande

C’est toute l’odeur et l’image de ces champs violets à perte de vue, si typiques de la Provence au printemps, que vous offrez là à vos invités : un petit souvenir simple mais si représentatif de la région, un parfum désormais indissociable de votre union en Provence.

Savon de Marseille

Produit typique de la région Provençale, le savon de Marseille est un présent unique, original et élégant pour faire de cette journée un souvenir inoubliable. Senteur, gravure, emballage, il peut être personnalisé à l’infini, et si vous êtes habile de vos mains, vous pouvez le faire vous-même ! Vous offrirez un souvenir original de votre mariage à vos convives mais également un très bon substitut à l’odeur inoubliable du gel hydroalcoolique.

Fiole d’huile d’olive

Pilier de la gastronomie provençale, la bonne huile d’olive AOC est une denrée recherchée. La diversité des variétés d’olives de la Région (Aglandau, Grossane, Picholine, Salonenque ,…) fournissent des huiles diverses et variées qui sauront ravir toutes les papilles. Cadeau original, plein de saveurs et gorgé du beau soleil de Provence, elle fera la joie de tous les fins palais.

Éventail

L’éventail est un accessoire utile et qui sera très apprécié par vos convives sous le soleil d’été. À vos couleurs et initiales, ils viendront égayer et harmoniser vos photos.

Tous ces présents peuvent être personnalisés avec les prénoms des mariés, les couleurs ou le thème du mariage. Ils permettent d’apporter une touche personnelle et de faire de ce moment particulier un souvenir inoubliable.

Un mariage aux traditions provençales

La Provence, ce lieu particulièrement romantique, attire les amoureux de nature et de décors champêtres. et présente un cadre idyllique pour un mariage. Terre de traditions, entre chant des cigales, vignes et oliviers, cette Région vous entraîne dans l’organisation d’un mariage au diapason des us et coutumes du terroir. Voici un petit tour de ces traditions pour une célébration typiquement provençale.

Avant la cérémonie

Il est coutume de mettre du sel dans les poches du costume du marié et dans les chaussures de la mariée, afin d’éloigner les mauvais esprits. Dans la tradition provençale, le père de la mariée doit aussi lui offrir une pièce d’or et un verre d’eau avant de partir à l’église, symbole de son affranchissement de l’autorité paternelle.

Durant la cérémonie religieuse

Au moment de s’agenouiller, si le mari arrivait à écraser la traine ou le bas de la robe de sa femme, cela lui garantissait l’autorité dans le couple. La mariée pouvait néanmoins répondre à son mari en pliant le doigt au moment de l’échange des alliances, pour lui signifier qu’elle aurait également sa part d’autorité dans le couple. Il est aussi de tradition d’apporter un bouquet de fleurs blanches à la mariée afin de renforcer la fertilité du couple.

À la sortie de la cérémonie

Il était coutume de lancer de la lavande sur les jeunes mariés, lorsqu’ils passaient sous un arceau fleuri. Une fois unis, le marié remettait les clés de leur maison à la mariée, qu’elle devait porter accrochées à la ceinture. La mariée devait ensuite offrir une coupe de blé à ses beaux-parents et à son époux, signe de sa volonté d’amener la prospérité dans sa nouvelle famille. Pour symboliser « l’amour du couple qui surmontera tous les obstacles », les jeunes mariés devaient sauter au-dessus d’un bâton fleuris tenus à 20 cm du sol.

Lors du repas

Les mariés devaient manger dans la même assiette. Trois petits pains étaient ensuite donner à la mariée qui devait en apporter un à sa famille, un à ses amis et en garder un pour elle en signe de partage. Garder ses pains préservait de la mésentente dans le couple. Après le repas, la jarretière de la mariée était enlevée et placée dans sa chaussure avant d’être mise aux enchères.

Autres traditions

La robe de mariée : dans la tradition provençale, les femmes ne se mariaient pas en blanc, mais en couleur et plus précisément en vert. En effet, très croyants, les provençaux voyaient cette couleur comme la représentation de la régénération de l’âme et la sagesse.
Pour finir : en Provence il est coutume de ne jamais se marier en mai, juillet, septembre et novembre, ou pendant les périodes du Carême et de l’Avent. En dehors de ces périodes, il convenait de ne pas se marier les lundis et vendredis ou encore les jours dont la date comporte un 9, car dans la tradition, le 9 amène le deuil.